Archives par mot-clé : Gironde

Les noms instructifs des bibliothèques populaires

On demande souvent aux bénévoles de la « bibliothèque des Amis de l’Instruction » d’où vient ce nom qui « fleure bon sa Troisième République ». Hélas! la petite bibliothèque a en réalité été fondée en 1861, et il n’ y a pas d’archives donnant les raisons exactes du choix de son nom. Rappelons seulement qu’elle est née de l’initiative d’artisans et ouvriers lecteurs de Proudhon et de Louis Blanc et que ses statuts stipulent  que « cette association a pour but de procurer à ses adhérents tous les livres nécessaires à leur instruction ou à leur délassement »…

La presse s’est fait l’écho de cette fondation dès 1861. La « bibliothèque des Amis de l’Instruction » reçoit une médaille à l’Exposition universelle de 1867 (ce sera l’objet d’un prochain billet). Elle est citée par les bulletins de la Société Franklin, société destinée à encourager par des conseils pratiques la fondation de bibliothèques populaires. On ne s’étonnera donc pas que sous la Troisième République (nous y voilà!), elle soit source d’inspiration au moins pour son nom qui fait vibrer tous les tenants d’une instruction à la portée de tous, d’une lecture ferment de progrès. Les bibliothèques populaires éclosent les unes après les autres, mettant fièrement en avant leur côté « populaire », leur œuvre « instructive ».

À la demande du Ministre de l’instruction publique et des Beaux-Arts, le jeune inspecteur des bibliothèques Camille Bloch1 remet en 1904 un rapport sur les bibliothèques populaires. Ce texte, largement élogieux, s’appuie sur la visite méthodique de plusieurs départements. Voici donc, grâce à ce rapport, selon la chronologie des déplacements de Camille Bloch, les beaux noms des bibliothèques populaires de Gironde et d’Indre-et-Loire en 1904…

GIRONDE:

– Bordeaux: bibliothèque du cercle girondin de la Ligue de l’Enseignement

– Bordeaux: bibliothèque de la Société des Amis de l’Instruction

– Bordeaux: bibliothèque de la Chambre syndicale des Employés de Commerce

– Bordeaux: bibliothèque de l’Association amicale des anciens élèves des Chartrons

– Bordeaux: bibliothèque populaire de Bordeaux, rue Sainte Eugénie

– Le Bouscat: bibliothèque populaire municipale

– Talence: bibliothèque populaire municipale

– Arès: société de la Bibliothèque populaire

– Eysines : bibliothèque du Cercle des Amis du Progrès

– Saint-Médard en Jalles: société de la Bibliothèque populaire

– Blésignac: bibliothèque républicaine d’instruction

– Cénac: bibliothèque populaire communale

– Gujan-Mestras: bibliothèque populaire communale

– Le Teich: bibliothèque populaire communale

– Cérons: bibliothèque populaire communale

– Preignac: bibliothèque populaire communale

– Bazas: bibliothèque populaire communale

– Blaye: société de la Bibliothèque populaire

– Bourg sur Gironde: société de la Bibliothèque populaire

– Saint-Savin de Blaye: société de la Bibliothèque populaire

– La Réole: bibliothèque de la Société Réolaise de la Ligue de l’Enseignement

– Saint-Macaire: bibliothèque populaire du Canton

– Lesparre: bibliothèque populaire communale

– Libourne: bibliothèque de l’union de la Jeunesse laïque et démocratique

– Branne : bibliothèque populaire de la Ligue de l’Enseignement

– Castillon: bibliothèque populaire de la Ligue de l’Enseignement

– Coutras: bibliothèque populaire et scolaire

– Saint-Denis de Pile: bibliothèque populaire et scolaire

– Lussac: bibliothèque populaire de la Ligue d’Enseignement

– Sainte-Foy: bibliothèque populaire municipale

INDRE ET LOIRE

– Tours: bibliothèque du Cercle tourangeau de la Ligue de l’enseignement

– Tours: bibliothèque du Foyer du Soldat

– Tours: bibliothèque du patronage laïque (sic) de La Faye

– Saint-Symphorien: bibliothèque de la Société cantonale Populaire d’Instruction et d’Education, ou Bibliothèque populaire circulante du Canton

– Amboise: bibliothèque populaire municipale

-Azay- sur-Cher: bibliothèque populaire municipale

– Bléré: bibliothèque de la société cantonale d’instruction et d’éducation

– Civray-sur-Cher: bibliothèque populaire municipale

– Luzillé: bibliothèque de la Société d’éducation populaire, « l ‘Éducation des adultes »

– Courcelles: bibliothèque de la Société d’Instruction, d’Education et de tempérance

– Sorigny: bibliothèque de l’association amicale des anciens élèves de l’école

– Chinon: bibliothèque de la Société d’Instruction de l’arrondissement

– Cinq-Mars-la Ville: bibliothèque populaire communale

– Sainte-Maure: bibliothèque populaire communale

– Le Grand Pressigny: bibliothèque populaire municipale

– Abilly: bibliothèque de l’association  des anciens élèves de l’école

– Chevigny: bibliothèque populaire communale

 

 

 

 

 

  1. sur l’inspection générale des bibliothèques et Camille Bloch, voir : Caillet, Maurice, « L’inspection générale des bibliothèques  », BBF, 1970, n° 12, p. 597-608
    [en ligne] <http://bbf.enssib.fr/> Consulté le 11 juillet 2013   []