Archives par mot-clé : Noë Richter

Disparition de Noë Richter (1922-2017)

Rappelons que Noë Richter a inlassablement écrit de passionnants ouvrages sur la lecture et les bibliothèques populaires. En 1978, son ouvrage sur les bibliothèques populaires1 a permis de redécouvrir ces bibliothèques alors oubliées et appelé à de nouvelles recherches.  En 1984, Noë Richter a activement participé au colloque organisé par la Bibliothèque des Amis de l’Instruction2, et fait une intervention sur « l’institution de lecture du peuple ».

Sous son impulsion, la « Société d’histoire de la Lecture » de Bernay a créé la précieuse collection « Matériaux pour une histoire de la lecture et de ses institutions », permettant ainsi une nouvelle approche de l’histoire de la lecture, grâce à des recherches rigoureuses. Il a par exemple fait émerger les moins connus des lecteurs: Lecture populaire et ouvrière, lecture et travail  en 1998; Les femmes et la lecture au dix-neuvième siècle, 2004; etc.

On trouvera sur le blog des lecteurs de la Bibliothèque nationale de France un hommage détaillé à Noë Richter. Sa carrière et la place marquante qu’il a occupée dans l’histoire de la lecture sont également évoquées par Livres Hebdo, le blog du DEF 19, et le BBF.

  1.  Les bibliothèques populaires / Noë Richter, Paris : Cercle de la librairie, 1978: http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34607162g []
  2.  Lectures et lecteurs au XIXe siècle  : la Bibliothèque des amis de l’instruction : actes du colloque tenu le 10 nov. 1984 / sous la présidence de Madeleine Rebérioux, réunis et présentés par Marie-Josèphe Beaud, Jean Grigorieff et Georges-Guillaume Kerourédan. Paris : Bibliothèque des amis de l’instruction, 1985 []