Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (III – 1867, année cruciale)

On a vu dans un précédent billet le combat très solitaire du journal Le Siècle pour soutenir les fondateurs des bibliothèques populaires devant les difficultés administratives variées qu’ils rencontraient en 1866. En effet, si le pouvoir impérial était plutôt favorable à une prise en charge privée de l’instruction privée, il redoutait des troubles politiques liés aux … Continuer la lecture de Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (III – 1867, année cruciale)

Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (II – 1866, année charnière)

Dans un précédent billet, nous avons vu comment Le Siècle1 s’est intéressé à la réflexion autour de la création des bibliothèques populaires sous l’impulsion d’Anthime Corbon. Dans ce billet, nous allons découvrir que tout au long de l’année 1866, Le Siècle a pris la défense des bibliothèques populaires en butte aux tracasseries de l’administration impériale … Continuer la lecture de Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (II – 1866, année charnière)

Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (I. Le rôle clé de Claude Anthime Corbon)

Les milliers de bibliothèques populaires de la fin du XIXe siècle ont laissé des fonds, souvent mal connus ou identifiés et des archives qu’il est parfois difficile de repérer d’emblée. Le recours à la presse numérisée permet toutefois de (re)découvrir la fondation de bibliothèques annoncée dans la presse locale, ou des événements plus saillants répercutés … Continuer la lecture de Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (I. Le rôle clé de Claude Anthime Corbon)

De la Bibliothèque du prolétaire au XIXe siècle à la Bibliothèque positiviste

Le texte qui suit s’inscrit dans la série consacrée aux diverses influences qui ont fortement marqué les premières bibliothèques (populaires) des Amis de l’Instruction lorsqu’elles ont composé leurs fonds. En effet, les disciples de Comte ont participé activement à la fondation de ces bibliothèques à Paris comme à Épernay.   De la Bibliothèque du prolétaire … Continuer la lecture de De la Bibliothèque du prolétaire au XIXe siècle à la Bibliothèque positiviste

Le 19e siècle et les bibliothèques populaires argentines

En 2010, le ministère de l’Education de l’Argentine publiait la première enquête consacrée aux bibliothèques scolaires argentines1. A partir des données d’environ 600 établissements scolaires divers (écoles publiques, privées, urbaines et rurales) de 3 provinces différentes (Chubut, Buenos Aires et Formosa), le rapport d’enquête dresse le portrait des bibliothèques scolaires argentines et souligne les difficultés … Continuer la lecture de Le 19e siècle et les bibliothèques populaires argentines

Patronymes répandus… chercheurs à l’affût ? quand un frère Girard en cache un autre

Ce billet poursuit un travail de longue haleine destiné à reconstituer les biographies des fondateurs de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction. En effet, la première véritable bibliothèque populaire est imaginée et mise en route par des gens aux trajectoires sociales et politiques très variées – on l’a vu avec les derniers billets sur Plomb, … Continuer la lecture de Patronymes répandus… chercheurs à l’affût ? quand un frère Girard en cache un autre

Charles-Honoré Plomb, premier bibliothécaire de la BAI-III

Les biographies des premiers fondateurs des Bibliothèques des Amis de l’Instruction (BAI) sont toujours emplies de surprises, et riches d’enseignements sur les trajectoires socio-professionnelles du second dix-neuvième siècle (Voir les différents billets de ce carnet sur Jean-Baptiste Girard, Auguste Vorbe, etc.). C’est le cas de  Charles-Honoré Plomb, premier bibliothécaire de la Bibliothèque des Amis de … Continuer la lecture de Charles-Honoré Plomb, premier bibliothécaire de la BAI-III

Les membres du conseil d’administration de la bibliothèque des Amis de l’instruction du 13e arrondissement en 1878

[Ce billet est la suite du billet de Geneviève et Pierre Deblock, « Une Bibliothèque des Amis de l’Instruction dans le 13e arrondissement de Paris » que l’on peut consulter ici.] Le conseil d’administration de la BAI XIII comprend vingt membres1, tous de sexe masculin mais plusieurs acquis à la cause féministe2 : le député et les … Continuer la lecture de Les membres du conseil d’administration de la bibliothèque des Amis de l’instruction du 13e arrondissement en 1878

Auguste Perdonnet, soutien efficace des premières bibliothèques populaires ? (I/ Un ingénieur des chemins de fer passionné par l’instruction du peuple)

La tradition associative de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction a dès le XIXe siècle identifié son héros fondateur, Jean-Baptiste Girard1. Cette tradition, confortée par le colloque de 19842,  a mis à l’honneur la figure de l’ouvrier méritant, arrivé peu instruit à Paris, et que des rencontres politiques auraient déterminé à s’émanciper grâce à la … Continuer la lecture de Auguste Perdonnet, soutien efficace des premières bibliothèques populaires ? (I/ Un ingénieur des chemins de fer passionné par l’instruction du peuple)

Le journal La Presse et les bibliothèques populaires

J’ai déjà souligné dans d’autres articles le rôle de journaux comme Le Petit Parisien (voir ici)  et Le Siècle (voir ici)  dans la défense et la promotion des bibliothèques populaires. Jules Claretie évoque, dans son Rapport sur la fondation d’une bibliothèque communale et d’une salle de lectures et conférences dans chacun des arrondissements de Paris1, … Continuer la lecture de Le journal La Presse et les bibliothèques populaires

Georges de Peyrebrune en conférence, le 11 avril 1877, à la Bibliothèque des Amis de L’Instruction du XVe arrondissement de Paris : un manuscrit inédit

Michel Blanc, de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction du IIIe Arrondissement de Paris (BAI-III), est la première personne qui m’a exprimé son intérêt pour ce manuscrit et m’a suggéré de le publier en ligne. Qu’il en soit ici remercié. Il en fait une brève présentation (voir l’encadré ci-dessous) avant la transcription, et propose quelques … Continuer la lecture de Georges de Peyrebrune en conférence, le 11 avril 1877, à la Bibliothèque des Amis de L’Instruction du XVe arrondissement de Paris : un manuscrit inédit

La Bibliothèque des Amis de l’Instruction du XIXe arrondissement (Partie II – LA BIBLIOTHÈQUE DE LA VILLETTE)

On a vu dans le précédent billet que la Bibliothèque des Amis de l’Instruction du XIXe arrondissement (BAI-XIX) est née dans le quartier de la Villette en 1868 grâce aux efforts d’Auguste Vorbe et aux dons du  bibliophile Jacob. Les documents conservés par les Archives de la Ville de Paris, les statuts imprimés et quelques … Continuer la lecture de La Bibliothèque des Amis de l’Instruction du XIXe arrondissement (Partie II – LA BIBLIOTHÈQUE DE LA VILLETTE)

La Bibliothèque des Amis de l’Instruction du XIXe arrondissement (Partie I – Historique(s) et archives)

Un don récent fait aux Archives de la Ville de Paris (AVP)  permet de découvrir la BAI-XIX et son destin placé sous le signe de la littérature et du positivisme. Elle a en effet pour président d’honneur le bibliophile Jacob, et compte de généreux donateurs, comme Victor Hugo ou Jules Claretie…

La bibliothèque des Amis de l’Instruction du VIe arrondissement de Paris (BAI-VI)

Ce texte est le fruit d’une collaboration  fructueuse avec Louise Oudin que je remercie pour la qualité de ses recherches. Je le publie au moment-même où Louise Oudin donne une conférence, avec Michel Blanc, à la mairie du VIe arrondissement, dans le cadre des activités de la Société historique du VIe Arrondissement, sur l’histoire de … Continuer la lecture de La bibliothèque des Amis de l’Instruction du VIe arrondissement de Paris (BAI-VI)

« C’est par les femmes que se fera la complète émancipation des consciences » : Marie-Louise Gagneur, les associations ouvrières et les bibliothèques populaires

  Lors de l’affaire des bibliothèques populaires de Saint-Étienne en 18671,  le journal Le Siècle, inlassable défenseur des bibliothèques populaires, donne quelques indications ironiques sur les ouvrages incriminés : Une pétition, dont le but est de signaler au sénat le danger des bibliothèques populaires, n’a pu réunir, à Saint-Étienne, que cent deux signatures, parmi lesquelles … Continuer la lecture de « C’est par les femmes que se fera la complète émancipation des consciences » : Marie-Louise Gagneur, les associations ouvrières et les bibliothèques populaires