Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (I. Le rôle clé de Claude Anthime Corbon)

Les milliers de bibliothèques populaires de la fin du XIXe siècle ont laissé des fonds, souvent mal connus ou identifiés et des archives qu’il est parfois difficile de repérer d’emblée. Le recours à la presse numérisée permet toutefois de (re)découvrir la fondation de bibliothèques annoncée dans la presse locale, ou des événements plus saillants répercutés … Continuer la lecture de Le Siècle à la rescousse des bibliothèques populaires sous le Second Empire (I. Le rôle clé de Claude Anthime Corbon)

Timothée Trimm, Le Petit Journal, et les bibliothèques populaires

  Timothée Trimm (Léo Lespès : 1815-1875) a connu un long oubli proportionnel à une célébrité fulgurante1. C’est sur son infatigable plume et sa capacité à mettre à la portée d’un large public les sujets plus variés que repose en grande partie le succès initial du Petit Journal. Le Petit Journal est alors vendu au numéro … Continuer la lecture de Timothée Trimm, Le Petit Journal, et les bibliothèques populaires

La Haute-Marne et les premières bibliothèques rurales de prêt (II. Hortes – Haute Amance)

Dans un précédent billet, j’évoquais le caractère exceptionnel de la fondation vers 1840 d’une bibliothèque cantonale de prêt à Laferté-sur Amance, village de Haute-Marne.  Laferté-sur-Amance se trouve à une vingtaine de kilomètres de Hortes (Haute Amance aujourd’hui). La bibliothèque populaire d’Hortes, récompensée à l’Exposition universelle de 1867,  a été le terrain d’expérimentation pour les Amis … Continuer la lecture de La Haute-Marne et les premières bibliothèques rurales de prêt (II. Hortes – Haute Amance)

LES BIBLIOTHÈQUES POPULAIRES ET LA PROMOTION DE LA CONNAISSANCE GÉOGRAPHIQUE 1860-1890

  Les bibliothèques populaires ont contribué, au même titre que la conscription militaire, l’école primaire et le réseau ferroviaire, à un élargissement des horizons géographiques et des connaissances des provinciaux français dans la seconde moitié du XIXe siècle1. Mais combien de livres de géographie existait-il dans les bibliothèques populaires provinciales avant 1900 et quels genres … Continuer la lecture de LES BIBLIOTHÈQUES POPULAIRES ET LA PROMOTION DE LA CONNAISSANCE GÉOGRAPHIQUE 1860-1890

Patronymes répandus… chercheurs à l’affût ? Et si on reparlait de Jean-Baptiste Girard, « fondateur » de la Bibliothèque des amis de l’Instruction ?

Les deux photographies ci-dessus symbolisent le travail de fourmi que demande la reconstitution de la biographie d’un personnage au patronyme répandu, qui ne semble pas avoir laissé d’archives personnelles1, et dont la légende a été plusieurs fois (ré)écrite. Si l’on ajoute que ce personnage a parfois brouillé les pistes pour éviter des tracas politiques, et … Continuer la lecture de Patronymes répandus… chercheurs à l’affût ? Et si on reparlait de Jean-Baptiste Girard, « fondateur » de la Bibliothèque des amis de l’Instruction ?

Les manuels Roret, hôtes obligés des bibliothèques populaires ? (1861-1914)

[NB le texte qui suit prolonge une communication donnée  au Symposium international « Le Livre, la Roumanie, l’Europe »  (Mamaia, 2012.)] D’un côté une collection de manuels présentés comme une « encyclopédie des sciences et des arts » à visée philanthropique, de l’autre des bibliothèques se donnant pour « objet de mettre à la disposition des sociétaires les livres nécessaires … Continuer la lecture de Les manuels Roret, hôtes obligés des bibliothèques populaires ? (1861-1914)

Le 19e siècle et les bibliothèques populaires argentines

En 2010, le ministère de l’Education de l’Argentine publiait la première enquête consacrée aux bibliothèques scolaires argentines1. A partir des données d’environ 600 établissements scolaires divers (écoles publiques, privées, urbaines et rurales) de 3 provinces différentes (Chubut, Buenos Aires et Formosa), le rapport d’enquête dresse le portrait des bibliothèques scolaires argentines et souligne les difficultés … Continuer la lecture de Le 19e siècle et les bibliothèques populaires argentines

L’épuration des bibliothèques populaires de Saint-Etienne (1940-1944)

Cet article sera publié dans le prochain numéro (n°68) que la revue Saint-Étienne, Histoire et Patrimoine dédie aux « Librairies et Bibliothèques ». Il peut constituer une introduction au mémoire de recherche que j’ai consacré à la situation des bibliothèques publiques de Saint-Étienne pendant la Seconde Guerre mondiale1 Ce mémoire est consultable à la Médiathèque Tarentaize (Service Patrimoine) … Continuer la lecture de L’épuration des bibliothèques populaires de Saint-Etienne (1940-1944)

La bibliothèque populaire de Saint-Arnoult-en-Yvelines revit!

On doit à la belle initiative d’habitants de Saint-Arnoult-en-Yvelines appartenant à la société historique et archéologique locale la reconstitution d’une partie du fonds de la bibliothèque populaire fondée au XIXe siècle. Inaugurée le 11 février 2017, la bibliothèque Jules Poupinel au Moulin-Neuf permet aux Arnolphiens de découvrir 350 ouvrages provenant de l’ancienne bibliothèque populaire, sur place et … Continuer la lecture de La bibliothèque populaire de Saint-Arnoult-en-Yvelines revit!

Édouard Charton et les débuts de la bibliothèque populaire de Versailles (1864)

Comme beaucoup d’autres villes de la région parisienne, Versailles a eu, elle aussi, sa bibliothèque populaire, fondée au moment de l’essor de ce type d’institution, en 1864. Celui qui en fut l’un des principaux créateurs n’est autre qu’Édouard Charton, infatigable promoteur de l’éducation du peuple depuis les années 1830 et la fondation du Magasin pittoresque[1]. … Continuer la lecture de Édouard Charton et les débuts de la bibliothèque populaire de Versailles (1864)

Elena Ferrante et la « biblioteca circolante » (bibliothèques populaires napolitaines)

La mystérieuse Elena Ferrante lève peut-être le voile sur ses premières rencontres avec la lecture et les bibliothèques dans les années 1950. Dans L’amica geniale, deux petites filles des quartiers pauvres napolitains, Elena et Lila, découvrent le plaisir de la lecture grâce aux conseils de leur maîtresse d’école, Mme Oliviero. Frustrées de ne pouvoir posséder … Continuer la lecture de Elena Ferrante et la « biblioteca circolante » (bibliothèques populaires napolitaines)

Jules Simon (2/2) : Le ministre de l’Instruction et l’enquête nationale de 1873

    Du statut d’opposant à l’Empire, Jules Simon devient, après l’abdication de Napoléon III, ministre de l’Instruction publique, des Cultes et des Beaux-Arts. Il est nommé à ce poste dès le 4 septembre 1870, lorsque le Gouvernement de Défense nationale est formé avec Gambetta, Jules Favre, Crémieux, Picard, le général Le Flô, l’amiral Fourichon, … Continuer la lecture de Jules Simon (2/2) : Le ministre de l’Instruction et l’enquête nationale de 1873

Jules Simon (1/2) : l’opposant exalté à l’Empire ou la lecture populaire comme socle républicain

Alors que de nombreux intellectuels et hommes politiques s’interrogent sur les valeurs fondatrices de la République et leur pérennité actuelle, l’histoire de Jules Simon nous donne un exemple d’une des premières réflexions sur la culture comme élément fondamental de l’identité républicaine française. Connu pour avoir été une des grandes figures républicaines du milieu du XIXe … Continuer la lecture de Jules Simon (1/2) : l’opposant exalté à l’Empire ou la lecture populaire comme socle républicain

Les bibliothèques populaires à l’Exposition universelle de 1867 (3. Une pluie de médailles pour les bibliothèques des Amis de l’Instruction)

Il me faut enfin donner le palmarès dont vous aurez déjà deviné qu’il est sans surprises. Encore que… ! Rappelons, pour plus de clarté, que la liste générale des récompenses décernées lors de l’Exposition de 1867 distingue les exposants et les coopérateurs de chaque classe avec la gradation suivante1 : * hors concours * grands … Continuer la lecture de Les bibliothèques populaires à l’Exposition universelle de 1867 (3. Une pluie de médailles pour les bibliothèques des Amis de l’Instruction)

Les bibliothèques populaires à l’Exposition universelle de 1867 (2. Un tri sur le volet)

J’annonçais dans un précédent billet un insoutenable suspense. Quelles bibliothèques populaires allaient donc être récompensées à l’Exposition universelle de 1867 ? Les consignes données par le comité de la classe 90 du groupe X, la composition même du jury, ne laissaient-elles pas augurer de médailles pour des bibliothèques très proches du Jury ? Nous avions … Continuer la lecture de Les bibliothèques populaires à l’Exposition universelle de 1867 (2. Un tri sur le volet)