1870 : une excursion botanique à Meudon pour les Amis de l’Instruction du IIIe arrondissement

Bois de Meudon. Porte de Fleury : [dessin] 1834. Gallica (BnF).

Les premières bibliothèques populaires ont multiplié les initiatives pour cultiver le goût de la lecture et de l’instruction chez leurs sociétaires. Parmi elles, la toujours pionnière Bibliothèque des Amis de l’Instruction du IIIe Arrondissement a eu l’idée en 1868 de cycles de leçons, rejetant catégoriquement les conférences (trop synonymes de spectacles), et la leçon unique insuffisante pour épuiser un thème (Voir un prochain billet sur les conférences). Ces leçons, données par des intellectuels déjà habitués aux cours du soir (délivrés par l’Association philotechnique, par exemple) ont pour but de procurer aux gens qui ne peuvent aller à l’université les mêmes savoirs que ceux dispensés aux élites et/ou de leur donner envie de prolonger les leçons par des lectures instructives. Les sociétaires peuvent amener leurs familles, leurs amis, et se pressent par centaines le dimanche à l’amphithéâtre de l’École centrale.

Les leçons organisées en 1868-1869 par la BAI-III. Exercice 1869-1871 de la BAI-III. Paris, Blot, 1871

Selon le rapport d’activité de la BAI-III, le  succès est tel en cette année 1870 que les sociétaires demandent à prolonger ces leçons par des sorties sur le terrain : botanique ; géologie ; principaux monuments de Paris ; sites industriels. Mais seule la leçon de botanique a pu avoir lieu, en raison de la Guerre de 1870 et des événements de 1871 :

Poisson et Verlot, jeunes savants du Muséum, aussi instruits que modestes, se mirent à la disposition de la Société pour préparer et rendre fructueuse notre excursion botanique.

A cet effet, M. Poisson fit trois conférences préliminaires, dans lesquelles il donna, d’une manière synthétique et générale, des notions suffisantes de physiologie et d’anatomie végétales, et où il enseigna les principes de la classification naturelle.

Avec ce bagage indispensable pour une première promenade, la troupe de nos excursionnistes, composée d’une soixantaine de personnes des deux sexes et de tous les âges, prit le chemin de fer et descendit à Bellevue. De là ils partirent, sous la direction intelligente de M. Verlot et de plusieurs jeunes employés du Museum, pour explorer sur le terrain, la flore qui se développe abondante et variée sur les pentes boisées qui s’étendent de Meudon à Clamart.

La promenade fut charmante ; la gaieté la plus franche, la plus cordiale, ne cessa de régner parmi les promeneurs qui terminèrent la journée par un frugal repas pris en commun dans le village de Fleury1.

Volontairement primesautier, afin de rappeler le bon temps d’avant la guerre franco-prussienne, le texte est intéressant à plus d’un titre  Il est marqué par la transmission des savoirs, aux femmes comme aux hommes, aux enfants et anciens. Les jeunes savants sont « aussi instruits que modestes », d’où la cordialité soulignée. Enfin, ces différentes personnes savent s’amuser simplement, en s’instruisant et en appréciant un modeste repas, ce qui est d’autant plus remarquable que le bois de Meudon est réputé pour les divertissements multiples qu’il offre, plutôt synonymes aux yeux des militants de l’éducation populaire d’un abêtissement !

Allons-y donc, au bois de Meudon : chansonnette / paroles de Villemer et Delormel ; musique de Emile Girard ; créée par Mlle Bécat, à l’Alcazar d’été. 1879. Bnf (Gallica)

Délassante, sans être abêtissante, l’excursion botanique est donc chapeautée par des spécialistes de la botanique, familiers de ce type d’expédition. Il faut en effet bien connaître la flore spécifique à un endroit pour en faire découvrir les différentes variétés aux néophytes en fonction des saisons. Or le bois de Meudon, alors préservé, est un des lieux traditionnels de prédilection des botanistes2, fréquenté par exemple par Jussieu3. Il présente aussi l’avantage d’être facilement accessible depuis Paris. Les deux spécialistes, Verlot et Poisson,  sollicités par la BAI-III  connaissent bien l’endroit. Bernard Verlot (1836-1897) décrit dans son Guide du botaniste herborisant : conseils sur la récolte des plantes, la préparation des herbiers… (1865) un  itinéraire à Meudon, qui correspond visiblement à celui qu’il a accompli (mais dans le sens inverse) avec les sociétaires de la bibliothèque populaire.

Dernière partie de l’itinéraire de l’excursion botanique préconisée par M. Verlot dans le bois de Meudon: étangs de Colin-Porche et Brisemiche, avant de prendre le train à la station de Chaville. A partir du Guide du botaniste (…) et du Plan des bois, parc et château de Meudon par A.-D. Noël publié en 1860.

Jules Poisson (1833-1919) accompagnera quant à lui durablement des excursions botaniques aux alentours de Paris. En 1878, par exemple, il organise pour le Muséum des expéditions qui peuvent attirer jusqu’à environ 80 personnes4.

Le botaniste est bon enfant : légende comique / paroles de Francis Tourte ; musique de A. de Villebichot ; créée par Mr Libert à la Scala. 1879. Gallica (BnF).

Il serait évidemment très intéressant de savoir quels  sociétaires de la BAI-III ont pu suivre l’excursion botanique de 1870. Le public a-t-il été véritablement « populaire » ou s’agit-il des sociétaires aisés de la bibliothèque, le noyau le plus assidu composé d’artisans et de la petite bourgeoisie ? En effet, la botanique attire plutôt au milieu du XIXe siècle des personnes qui ont le temps et les moyens d’herboriser… L’initiative de la BAI-III a-t-elle inspiré  aux savants botanistes une démocratisation et une féminisation de leur enseignement ?  On notera au moins, faute d’archives (pour l’instant !), que :

  • l’intérêt de la BAI-III pour ces leçons et cette sortie s’est prolongé par des acquisitions (ou peut-être des dons provenant des botanistes) spécifiques, et ne s’est pas démenti les années suivantes.  En interrogeant le catalogue de la BAI-III avec des mots tels que botanique, botaniste, flore, etc., on retrouve en effet l’ouvrage de Verlot déjà mentionné, ainsi que de nombreux autres :
Document: texte imprimé Botanique / A. Richard
Document: texte imprimé Botanique des demoiselles / M. Boitard
Document: texte imprimé Notions élémentaires d’histoire naturelle / Gabriel Delafosse
Document: texte imprimé La Botanique au village / Samuel-Henry Berthoud   Ouvrir le lien
Document: texte imprimé Elémens de Botanique, ou histoire des plantes considerées sous le rapport de leurs propriétés médicales, et de leurs usages dans l’économie domestique et les arts industriels / Brièrre
Document: texte imprimé Eléments de botanique, suivis de notions sur les plantes utiles et nuisibles / Louis Mangin
Document: texte imprimé Initiation botanique / Émile-Arthur Brucker
Document: texte imprimé Leçons élémentaires de botanique, fondées sur l’analyse de 50 plantes vulgaires et formant un traité complet d’organographie et de physiologie végétale… / Emmanuel Le Maout
Document: texte imprimé Leçons élémentaires de botanique, fondées sur l’analyse de 50 plantes vulgaires et formant un traité complet d’organographie et de physiologie végétale…Seconde partie / Emmanuel Le Maout   Ouvrir le lien
Document: texte imprimé La Méthode simple pour trouver les noms des fleurs, sans aucune notion de botanique… / Gaston Bonnier
Document: texte imprimé Les Plantes, Eléments de botanique théorique et appliquée / Léon Gérardin
Document: texte imprimé L’Ami Kips, voyage d’un botaniste dans sa maison, par Georges Aston / Georges Aston
Document: texte imprimé Le guide du botaniste herborisant / Bernard Verlot
Document: texte imprimé Flore française destinée aux herborisations… par A. Mutel,… / Auguste Mutel
Document: texte imprimé Flore des environs de Paris, ou Description des plantes qui croissent spontanément dans cette région et de celles qui y sont généralement cultivées,… / Ernest Cosson   Ouvrir le lien
Document: texte imprimé Petite Flore, contenant les plantes les plus communes, ainsi que les plantes utiles et nuisibles… / Gaston Bonnier
  • d’autres sorties botaniques ont été également organisées par des bibliothèques populaires dans les décennies qui ont suivi …
Le Rappel, 22 juillet 1885. Gallica (BnF).
L’Homme libre, 4 juillet 1921.
  • la proportion importante des dames ayant participé à l’excursion botanique de la BAI-III est symbolique de la lutte des bibliothèques des Amis de l’Instruction pour l’accès des femmes à l’instruction ou du moins pour donner un modèle en la matière. Il est à noter que de la même manière les savants du Museum ont accueilli dans leurs initiations à la botanique de nombreuses auditrices5. Quelques années plus tard, on trouve d’ailleurs une femme parmi les botanistes qui transmettent leurs connaissances  aux néophytes, herborisant à Meudon au grand étonnement d’un journaliste6 !
Cite this article as: Agnès Sandras, "1870 : une excursion botanique à Meudon pour les Amis de l’Instruction du IIIe arrondissement," in Bibliothèques populaires, 29/11/2018, https://bai.hypotheses.org/2185.
  1. Exercice 1869-1871 de la BAI-III. Paris, Blot, 1871. []
  2. Voir par exemple le tableau réalisé par le peintre Français pour la salle de garde de l’hôpital de la Charité ici, en tapant dans le moteur de recherche « herborisation ». Cette leçon de botanique a lieu, selon les journaux de l’époque, à Meudon. []
  3. Voir Jolinon Jean-Claude. Les herbiers historiques du Muséum et la flore parisienne. In: Journal d’agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 39ᵉ année, bulletin n°2,1997. Sauvages dans la ville. De l’inventaire naturaliste à l’écologie urbaine, sous la direction de Bernadette Lizet, Anne-Elizabeth Wolf et John Celecia. pp. 91-109. []
  4. Bureau Ed., Poisson Jules, Patouillard. Laboratoire de botanique pratique du Muséum . In: Rapport sur l’École pratique des hautes études, 1877-1878, 1878-1879. 1877. pp. 162-165. []
  5. Bureau Ed., Poisson Jules, Patouillard. Laboratoire de botanique pratique du Muséum . In: Rapport sur l’École pratique des hautes études, 1877-1878, 1878-1879. 1877. pp. 162-165. []
  6. Charles Chincholle, « Une herborisation« , Le Figaro, 26 mars 1900. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.