On parle toujours des bibliothèques populaires : la bibliothèque populaire du Bois-d’Oingt

Nous avons évoqué à plusieurs reprises sur ce carnet la bibliothèque populaire du Bois-d’Oingt. Elle a en effet été fondée semble-t-il à l’instigation de Pierre-Marie André, natif de cette commune et l’un des tout premiers adhérents de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction du IIIe arrondissement de Paris1. En 2017, nous avions le plaisir d’annoncer que cette bibliothèque pouvait revivre grâce à une Association. Jean-Charles Geslot a récemment évoqué la bibliothèque populaire du Bois-d’Oingt dans son Histoire d’un livre – L’histoire de France de Victor Duruy2.

Nous avons maintenant le plaisir d’annoncer que Marie-France Rochard, présidente de la fédération Patrimoine des Pierres dorées, conservatrice générale honoraire des bibliothèques, évoquera ” La bibliothèque populaire du Bois-d’Oingt dans le dernier quartdu 19e siècle” le 7 octobre 2023 à Theizé (Rhône) dans le cadre d’une journée d’étude dont on trouvera le programme ici, et qui s’accompagne de la publication d’un ouvrage.

 

 

 



Citer ce billet
Agnès Sandras (2023, 2 octobre). On parle toujours des bibliothèques populaires : la bibliothèque populaire du Bois-d’Oingt. Bibliothèques populaires. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lv70

  1. Voir Geneviève et Pierre Deblock, “Les réseaux des premiers acteurs de la BAI-III : Pierre Marie André,” in Bibliothèques populaires, 09/10/2021, https://bai.hypotheses.org/5105. []
  2. Agnès Sandras, “On parle toujours des bibliothèques populaires avec L’histoire de France de Victor Duruy,” in Bibliothèques populaires, 04/04/2022, https://bai.hypotheses.org/5401. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.