Archives par mot-clé : Alphonse Pascal

Les réseaux des premiers acteurs de la BAI-III : Alphonse Pascal

PASCAL, Alphonse (1827-1894)

[Cette fiche appartient au projet « Les réseaux des premiers acteurs de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction sous le Second Empire » (voir ici)]

Venu de l’Isère avant novembre 1856, il est menuisier et suit les cours du soir pour les ouvriers. À 34 ans, en 1861, il s’inscrit à la bibliothèque, et aide un temps le bibliothécaire PLOMB.

 

NOM : PASCAL

PrénomsAlphonse, François

N° d’ordre dans le registre des inscriptions de la BAI-III : numéro 71

Rôle dans la BAI-III : aide le bibliothécaire PLOMB2

État-civil et famille :

Alphonse François PASCAL est né le 5 septembre 1827 à Saint-Romans (Isère), canton de Saint-Marcellin3. Pour la naissance d’Alphonse témoignent un menuisier et un maréchal ferrant. Son père, François Antoine, est boulanger à Saint-Romans. Sa mère, Marie Anne Hélène GUILLET, est sans profession déclarée.

Alphonse PASCAL se marie à 40 ans le 3 août 1867 à La Sône (Isère), canton de Saint-Marcellin4. Il épouse Marie, Célina ALLEMAND, 28 ans, ouvrière en soie puis dévideuse (c’est-à-dire qu’elle enroule en bobines la soie qui se présente en écheveaux), en 1868 d’après l’acte de naissance de son fils, et concierge à 58 ans en 1894 lors du décès de son mari. Elle est née le 17/6/1839 à Saint-Romans  et habite à La Sône jusqu’à son mariage. Le contrat  de mariage est passé chez Maître Arnaud Félix, notaire de Saint-Romans, le 1er août 1867, devant 4 témoins : un maître maçon, un propriétaire cultivateur, un rentier et Eugène PASCAL, 22 ans, tailleur à Saint-Just-de-Claix, canton de Saint-Marcellin, frère de l’époux.

Alphonse et Marie ont un fils, né le 15 juillet 1868 à Paris 11e arrondissement5. Alphonse François fils se marie à 28 ans le 8 septembre 18946, un mois avant le décès de son père. Menuisier, Alphonse fils habite 7 rue Voltaire. En 1935, il est ébéniste et habite 45 rue Crozatier dans le 12e. Il meurt à Paris 13e le 25 février 19487.

Alphonse PASCAL père est décédé le 12 octobre 1894 à Paris 11e8.

Professions : 1861 : menuisier (selon la liste des  lecteurs) ; 1867 : menuisier-ébéniste sur l’acte de mariage ; 1894 : concierge sur l’acte de décès.

Adresses connues : 1861 : 16 rue du roi de Sicile 4e arrondissement sur la liste des lecteurs ; 1867 : il habite 68 (12e arrondissement)  puis 61 rue du Faubourg Saint-Antoine (11e arrondissement) d’après les actes d’état-civil) ; 1888 : 98 rue Saint-Antoine 4e arrondissement d’après le dossier militaire de son  fils ; 1894 : 12 avenue de la République 11e arrondissement sur son acte de décès.

Liens avec l’Association philotechnique et/ou polytechnique9

il est élève des deux associations.

Polytechnique :

  • année scolaire 58/59, distribution des prix le 22/1/1860.  Le cours  a lieu à l’École Centrale. Il reçoit le 3e prix de langue française 2e année10. Assiste aussi au cours DABROWSKY, lecteur 167.
  • année scolaire 62/63, distribution des prix le 4 février 1864 : le cours se tient rue Jean Lantier. Il reçoit le 1er prix de géométrie élémentaire et une médaille11.

Philotechnique12 :

Il en suit les cours de 1856 à mars 186113.

  • Année scolaire 56/57, distribution des prix le 31 janvier 1858. Les cours se déroulent à l’école Turgot. Il reçoit un 2e prix au cours de géographie commerciale et industrielle.
  • Année scolaire 57/58, distribution des prix le 23 janvier 1859 : il reçoit une 4e mention en arithmétique1ère année .
  • Année scolaire 58/59, distribution des prix le 22 janvier 1860  : il reçoit une 3e mention au cours d’hygiène et de médecine usuelle, professeur HEBERT, donateur de livres14. Suivent le même cours PAUL Marie [voir fiche PAUL], MURET Charles, lecteur 181, PLOMB Charles [voir fiche PLOMB], CLOUET Zéphirin [voir fiche CLOUET], CLAUDIN Louis, lecteur 74, MICHEL Henri-François [voir fiche MICHEL]. Il reçoit le 1er prix au cours de chimie 1ère année, professeur DAVANNE, donateur de livres au 1er semestre 186215. Il reçoit une 4e mention au cours d’arithmétique 2e année, professeur LIONNET [voir fiche LIONNET]. Il reçoit un 4e prix au cours de langue française 1ère année, professeur MARGUERIN [voir fiche MARGUERIN]. Suivent le même cours MICHEL Henri-François, CHARDAR Jean-Eugène [voir fiche CHARDAR] et BRIÈLE Henri [voir fiche BRIÈLE]. Il reçoit une médaille.
  • Année scolaire 59/60 avec remise des prix commune aux deux associations (AP et APH) le 13 janvier 1861. En plus du prix déjà reçu de l’AP, il reçoit le 2e prix d’hygiène et médecine usuelle 1ère année, professeur POIRSON suppléé par SÉE. Suivent aussi le cours SALLÉ Louis [voir fiche SALLÉ], HALLIER Paul, lecteur 79 et FONTAINE Louis-Marie [voir fiche FONTAINE] ;
  • Année scolaire 60/61 avec remise des prix le 9 février 1862 : il reçoit une 1ère mention en géométrie 1ère année, le cours est à l’école Turgot, et une 3e mention au cours d’arithmétique 1ère année, professeur LIONNET [voir fiche LIONNET], le cours est à la Sorbonne. Alphonse y retrouve Louis SALLÉ inscrit juste avant lui sur la liste des lecteurs de la BAI-III.

 

Appartenance à un courant d’idées, un mouvement politique : non repérée

Appartenance à une société de bienfaisance, une association : non identifiée.

Adhésion à la Société Franklin : non identifiée.

Relations repérées avec d’autres membres de la BAI-III  :  relation avec les élèves de l’AP et de  l’APH et avec les 22 sociétaires qui aident le bibliothécaire PLOMB.

Relations repérées avec d’autres fondateurs de bibliothèques populaires : non repérées.

Éléments biographiques complémentaires :

Alphonse PASCAL est déjà  à Paris  en novembre 1856. Il a alors 29 ans. Menuisier, il suit les cours du soir. En 1867, il retourne se marier au « pays », où sa famille demeure encore16.

 

Écrits de la personne : pas d’écrits à notre connaissance.

Sources :

« Registre des premiers lecteurs » : registre conservé par la BAI-III, indiquant vraisemblablement les noms des premiers inscrits. Voir sa transcription ici.

CR : comptes rendus imprimés des BAI, conservés par différentes bibliothèques.

Et toutes les sources citées au fil du billet.

Abréviations :

AD : Archives départementales (les chiffres correspondent aux départements). AP: Association polytechnique. APH: Association philotechnique.

BAI : Bibliothèque des Amis de l’Instruction (les chiffres romains précisent l’arrondissement).

CR : comptes rendus imprimés des BAI, conservés par différentes bibliothèques.

Auteur de la fiche : Louise Oudin

Fiche publiée le 7 mai 2021 ; modifiée le

Cite this article as: Louise Oudin, "Les réseaux des premiers acteurs de la BAI-III : Alphonse Pascal," in Bibliothèques populaires, 07/05/2021, https://bai.hypotheses.org/4907.

  1. Registre dit des lecteurs – BAI-III. []
  2. Rapport sur la situation de la BAI-III par Louis GRANDEAU publié dans L’ Ami des sciences du 1er janvier 1862, voir  page 286. []
  3. AD38, Registre des naissances de Saint-Romans, 9NUM1/5E454/2,  année  1827, page 353, acte 17. Voir ici. []
  4. AD38, Registre des  mariages de La Sône, 9NUM2/5E496/3,   page 148,  acte 7. Voir ici. []
  5. AD75, Registre des naissances, 1868, voir V4 E 1396, page 15, acte 2710. []
  6. AD75, Registre des mariages, 1894, voir  V4E 9149,   page 10, acte 1525. []
  7. Information reportée sur l’acte de naissance. []
  8. AD75, Registre des décès 1894, voir V4 E 9154, page 27, acte 2772. []
  9. Recueil de l’Association philotechnique – Palmarès, BNF. []
  10. L’ami des sciences 1860, voir ici. []
  11. Le Petit Journal 4/2/1864, voir ici. []
  12. Recueil de l’Association philotechnique– Palmarès, BnF. []
  13. Selon le palmarès, c’est-à-dire les prix remportés, ce qui ne préjuge pas de sa scolarité en entier. []
  14. CR BAI –III, 1863/64 []
  15. CR BAI -III 1862 []
  16. Merci à Claude LEBRUN, fondateur et animateur du site « L’éclat de bois » de recherche généalogique sur les métiers de l’ameublement à Paris, qui nous confirme qu’il n’existe pas de déclaration de société au nom de PASCAL menuisier ou ébéniste ni aux adresses où il est repéré dans les actes d’état civil []