Archives par mot-clé : Marie-Louise Gagneur

“C’est par les femmes que se fera la complète émancipation des consciences” : Marie-Louise Gagneur, les associations ouvrières et les bibliothèques populaires

 

 Les Hommes d’aujourd’hui Auteur : Champsaur, Félicien (1858-1934). Auteur du texte Éditeur : (Paris) Éditeur : Librairie Vanier (Paris) Date d’édition : 1878 Contributeur : Gill, André (1840-1885). Illustrateur. BnF, Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme.

Lors de l’affaire des bibliothèques populaires de Saint-Étienne en 18671,  le journal Le Siècle, inlassable défenseur des bibliothèques populaires, donne quelques indications ironiques sur les ouvrages incriminés :

Une pétition, dont le but est de signaler au sénat le danger des bibliothèques populaires, n’a pu réunir, à Saint-Étienne, que cent deux signatures, parmi lesquelles sont celles du président et du vice-président de la Société-de-Saint-Vincent-de-Paul.

Le Mémorial nous apprend que les cent deux veulent bien ne pas condamner les bibliothèques populaires ; s’ils s’indignent, c’est que sur les rayons de celle de Saint-Étienne, ils ont vu avec horreur le Prêtre, la femme et la famille, par Michelet ; les Œuvres de Jean-Jacques Rousseau, Proudhon, Fourier ; le Maudit ; la Croisade noire, par Mme Gagneur ; l’Histoire politique des papes, par Lanfrey ; la Pluralité des puissances de l’âme, par Pezzani ; la Vie de Jésus, par Renan !

Continuer la lecture de “C’est par les femmes que se fera la complète émancipation des consciences” : Marie-Louise Gagneur, les associations ouvrières et les bibliothèques populaires

  1. Voir Agnès Sandras, “« Est-ce que vous croyez que vous allez tailler au peuple ses lectures ? » (Sainte-Beuve, 25 juin 1867),” in Bibliothèques populaires, 26/01/2013, https://bai.hypotheses.org/189 []